J'aime les chevaux

Pompe à chaleur ou chaudière gaz : Quelle est la plus intéressante ?

Un équipement de chauffage est intéressant lorsqu’il procure du confort, et consomme peu d’énergie, qu’il fonctionne par combustion pour par l’électricité. En comparant la pompe à chaleur et la chaudière gaz, on peut en relever plusieurs avantages communs. Par ailleurs, ces deux types d’installation se caractérisent par leurs atouts respectifs en dépit des quelques limites qu’ils peuvent exposer. En s’appuyant sur les caractéristiques et les points forts, à quel genre de dispositif de chauffage doit-on alors plus s’intéresser ? La chaudière gaz ou la pompe à chaleur ?

Chaudière gaz : Une solution intéressante pour le chauffage d’intérieur

Appréciée pour son rendement très élevé, la chaudière gaz est un matériel de chauffage recommandé pour les consommateurs en attente de confort et d’économie. Fonctionnant au propane, au butane ou au gaz naturel, cet appareil met en action le procédé de condensation de fumées de combustible. Une conversion en vapeur d’eau s’effectue ensuite au niveau du circuit du chauffage, suivie d’une libération d’eau. Le marché de la chaudière gaz propose :

Le premier met en action la diffusion de l’eau à travers le circuit de chauffage. Le procédé s’effectue à une basse température (d’où l’appellation de la chaudière). Le régime initial prélevé est de 40°C, pour un indicatif maximal de 90°C.

Vous pouvez par ailleurs obtenir votre devis gratuit de thermopompe chez un spécialiste certifié RGE.

Le second se sert de la chaleur tirée de la fumée produite par une combustion pour générer de la chaleur. Tout au long du processus, de la vapeur d’eau est délivrée, et ce, pour un rendement supérieur à 100 %.

Pompe à chaleur : Une option rentable comme dispositif de chauffage

L’air, l’eau et le sol constituent trois sources inépuisables pour extraire des calories. Les fabricants de pompes à chaleur ont trouvé l’ingénieuse idée de les exploiter pour procurer de la chaleur dans une habitation. Plus économique et plus écologique comparée à une chaudière classique, une thermopompe est conçue pour fonctionner en toutes saisons. Il en existe trois types :

  • La PAC air-air
  • La PAC air-eau
  • La PAC eau-eau
  • La PAC sol

Le premier type dispose de composants dont le fonctionnement est semblable à celui d’un réfrigérateur. Le prélèvement de calories s’effectue par pompage de l’air extérieur, puis par évaporation de celles-ci à travers le circuit de fluide frigorigène. Un module interne se charge de la condensation, de la génération de chaleur, puis de la diffusion de celle-ci à travers l’espace intérieur.

Plus d’informations sur les pompes à chaleur air-air sur le lien suivant:

http://france-pompe-a-chaleur.fr/air-air

Le second type extrait les calories pour des étapes de compression. Le liquide résultant des étapes passées au circuit de fluide frigorigène permet de chauffer le plancher ou l’eau sanitaire, selon le modèle choisi.

Le troisième type, disposant de capteurs intégrés dans les nappes phréatiques, extrait les calories introduites au sein du circuit de chauffage.

Le quatrième type, nécessitant l’installation de capteurs à plusieurs mètres en dessous du sol, requiert l’utilisation d’émetteurs pour chauffer l’intérieur. Malgré son coût élevé, cet appareil offre un bon rendement.

Scroll To Top